Written by 9 h 31 min Actualités, Expositions, Projets, Travail

Travail : Exposition à la Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne 2017

Tous les jours du 9 mars au 9 avril

Architecture as a Political Practice : Labor

L’architecture est une occupation humaine habituellement associée à « la production de bâti ». Cependant, l’accumulation exponentielle de problèmes complexes et massifs dans les sociétés humaines appelle à reconsidérer ce présupposé. Il est relativement récent que la figure de l’architecte a vu l’objet de ses occupations resserré à la seule production de bâti. Vitruve à dédié de nombreuses pages à la construction de machines, Palladio a utilisé la pensée architecturale pour réformer l’art de la guerre et l’agence AMO de Koolhaas a été récemment missionnée pour imaginer un projet d’évolution de l’Union Européenne à l’horizon de 2050. La présente exposition commence à partir du moment où l’architecture est considérée comme une discipline pouvant être appliquée à tout problème complexe dans la construction de la réalité.

2016 marque le 130e anniversaire du massacre de Haymarket square à Chicago. Ce qui était alors une lutte pour la journée de huit heures a muté en lutte pour le salaire minimum à 15$ de l’heure aux USA ou les manifestations contre la loi travail en France. La question du travail et de son rôle dans la construction de la réalité est loin d’être close. Cette exposition présentera le travail d’un programme annuel de workshop/colloque d’étudiants du master « Architecture as a political practice » organisé par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Saint-Etienne et Archeworks à Chicago, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et Paysage de Bordeaux, l’Indian Institute of Management et le Georgia Institute of Technology. Il s’agit d’appliquer la pensée architecturale à la transformation de l’ordre du monde en travaillant cette année la question du travail.

Images de l’exposition Architecture as a Political Practice : Labor
Biennale Internationale de Design de Saint-Étienne – 2017, Cité du Design,
Site : Bâtiment H – Site Cité du design
3 Rue Javelin Pagnon 42000 Saint-Étienne

Avec les travaux des étudiant·es : Balkis Alnahhas – Massimo Bettega Marjorie Casez – Lisa Chaneac – Aurel Dony Sara El Alaoui – Ulysse Hammache – Arthur Kaidi – Tom Leblais – Albin Maury – Laurent Tabour – Juliette Thiant – Pauline Tiffon Romain Venet – Emma Vernet – Seungjae Yi.

Commissariat :

Xavier Wrona, architecte et enseignant à l’ENSASE Manuel Bello-Marcano, architecte et sociologue, enseignant à l’ENSASE

Mise en espace :

ÉtudiantEs du master 1 / Architecture as a political practice

Projets et publication :

ÉtudiantEs du master 1 / Architecture as a political practice

Partenaires :

Association Après la révolution, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Saint-Étienne (ENSASE) et le GRF « Transformations », l’école Archeworks (Chicago), l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Bordeaux (EnsapBx) et le Laboratoire PAVE (Profession, Architecture, Ville, Environnement – Centre Émile Durkheim UMR 5116 CNRS – université de Bordeaux), le Centre Jean Pépin UMR 8230 – ENS Ulm, University of Chicago, CIEREC de l’UJM

Photographies :

Vincent Bonnevialle.

(Visited 46 times, 1 visits today)

Pour s'inscrire à la lettre d'information :

Last modified: 20 mai 2020
Close